Les balbutiements de Pel-Maoudé dans le domaine de l’assainissement non collectif

Suite à notre visite de Dakar, à l’occasion du 9ème Forum Mondial de l’Eau 2022, force est de constater que cette agglomération tentaculaire de plus de 4 millions d’habitants recensés, sans les « Déplacès » et les « Réfugiés », coincée qui plus est dans une presqu’île, est source de toutes les pollutions et d’embouteillages monstres tous les jours.

Des réseaux d’assainissement d’eaux pluviales et des « Tout à l’égout » défaillants ou inexistants !

Mal entretenus ou pas du tout! Obturés par les déchets, notamment plastiques et par le sable ( la plupart des routes ne sont pas goudronnées d’où le sable sature les avaloirs).

Un chantier permanent: tout est commencé, en attente, les gravats ne sont pas évacués,..

Des rejets directs à la mer !

Il est évident que pour les capitales et les grandes agglomérations, l’assainissement demande des investissements d’infrastructures, des coûts de maintenance et de fonctionnement énormes dont peu de villes disposent !

Le Sénégal, la ville de Dakar recherchent des solutions et souhaitaientla tenue du 9ème Forum Mondial de l’Eau sur son territoire: c’est la première fois qu’une telle manifestation se tenait en Afrique !

Et pour les villes moyennes, quelles solutions?

Y-CID (Groupement d’Intérêt Public Yvelines Coopération Internationale et Développement) tenait un stand au Forum pour présenter les actions solidaires, les solutions apportées par ses membres: associatifs, collectivités territoriales, comités de jumelage, partenariat d’entreprises.

——-> Prendre connaissance de la plaquette d’Y-CID

Pour cette manifestation de rencontres internationales et d’échanges de pratiques, Y-CID avait organisé un concours sous forme de vidéos courtes illustrant des solutions au problème de l’Eau mis en oeuvre par certains de ces adhérents ( Association Mali médicament et sa réalisation d’une canalisation d’évacuation d’eau pluviale au Mali, Association ADEGAM, Association de Développement du village de Gassa au Mali et sa création d’un système d’adduction d’eau potable, ONG Interaide et son projet de construction de latrines en Haïti, Comité de jumelage de Viroflay et ses travaux de renforcement en eau pour le centre de formation de Kolokani au Mali, Collectivité de Noisy-le-Roi et son projet de création d’un service d’assainissement non collectif au Liban.) Voir les vidéos et les outils de la campagne de plaidoyers

Mali-Médicaments lauréat du concours et présent à Dakar!

Le Président d’Y-CID, Jean Marie TETART, la vice-présidente, Marie Hélène AUBERT au nom d’Y-CID et du département des Yvelines ont animé des conférences et ateliers sur différents thèmes afin de mettre en évidence et de promouvoir la voie SPANC, (Service Public d’Assainissement Non Collectif) notamment pour les bourgades de taille moyenne ou les collectivités en cours d’équipements.

Cela évite les infrastructures de collecte, de réseau, remplacés par des camions de vidange, les investissements lourds pour les usines de traitement dites d’épuration, les coûts de maintenance et de fonctionnement.

——> Visionner la présentation support aux interventions

De gauche à droite, Marie Hélène AUBERT, 2ème vice-présidente du Département et vice-présidente d’Y-CID, La Représentante Maison des Yvelines, Jean Claude BEUF Président de Mali-Médicaments, Jean Marie TETART, Président d’Y-CID, Jeanne RUFFIN, Chargée de mission Eau-Assainissement-Déchets d’Y-CID

Et Mali-Médicaments ? Comment nous positionnons-nous? Domaine Assainissement, où en est-on ?

—–> les mini-réseaux d’assainissement permettant d’évacuer les E.P. (Eaux Pluviales) à la saison des pluies.

Ils permettent de lutter contre les maladies hydriques, d’assainir les cœurs de village, de pérenniser l’habitat, d’éviter les ravinements et de pouvoir circuler en toutes saisons. Nos avaloirs sont munies de grille, nos canalisations d’évacuation sont enfouies, ce qui évitent qu’elles soient obtruées par des déchets et des sacs plastiques.

Quatre ouvrages à notre actif à ce jour ! Timessegou en 2017, Tegoro en 2018-2019, Birga-Dogon en 2020, Ogossaïe en 2022

——–> les latrines, bloc de cabines « filles », bloc de cabines « garçons », toilettes « à la turc », couplées à des fosses étanches, vidangeables, ancrées au sol.

Mali-Médicaments a privilégié ce type d’infrastructure sanitaire en les implantant dans les écoles, quelle que soit la confession ou le statut public ou privé.

En 2022, nous en sommes à 26 écoles!

Notre politique est clairement affichée: Pas d’école sans latrines ! Pour lutter contre le péril fécal mais aussi pour l’égalité des chances filles garçons.

***** De 20218 à 2020 reportage photos des latrines de l’école franco-arabe de Tendeli, au niveau cycle II celles de Kambouro et de Pel-Maoudé,les écoles primaires de Téré, de Sogouro

***** De 2020 à 2021 reportage photos des latrines de Bigné-Nà, de Koporo-Nà cycle I, de Baragnagolé et de Koporo-Nà cycle II

Succès de ces implantations:

Tous les villages souhaitent être dotés de ces commodités ! Les communes et villages, au cours de la dernière élection municipale, ont intégré au niveau de leur PDSEC la maintenance de ces installations, l’entretien courant étant confié aux Comités de Gestion locaux. D’autres partenariats ont été noués par les autorités locales avec d’autres associations et ONG pour implanter les mêmes structures au niveau du marché de Pel-Maoudé, de la mairie, des lieux de culte,… Une généralisation est en cours !

De plus en plus de latrines privées ! La population apprécie grandement cette commodité.

> Pourquoi les installations sont – elles pérennes ?

Les fosses sont curables. Mali-Médicaments a acquis des chariots de pompage – vidange des fosses. Ainsi, après au moins un an de fermentation et de décantation, l’opérateur en toute sécurité et dignité envoie de l’eau bouillante en pression dans la fosse puis pompe le liquide en résultant. Celui-ci est épandu dans les champs.

> Comment ce service fonctionne-t-il ?

Le particulier désirant utilisé le chariot de pompage s’acquitte de la somme forfaitaire de 2 500 F CFA à 3 000 F CFA pour la journée auprès de la régie mise en place par la municipalité concernée ou sous la responsabilité du chef de village. Il peut curer autant de fosses qu’il  désire, d’où des regroupements de particuliers. Actuellement et en contre- partie, c’est le loueur qui épand dans ses propres champs.

Force est de constater la différence entre une champ « nourri » ou pas, que ce soit pour le mil ou le niébé.

Actuellement 4 chariots achetés par Mali-Médicaments ( 2 à Pel-Maoudé, 1 à Koporo-Nà village de Bérelli, 1 à Koporo-Pen) (1 en projet à Samani-Dogon) et 2 autres chariots par le partenariat commune à commune avec LE VIGAN.

> Pourquoi des Chariots tractés par des ânes ?

Seul l’axe partant de Mopti en direction de la frontière du Burkina Faso à Ouadilla, route dite du « poisson« , passant par Bandiagara, Bankass, Pel-Maoudé et Koro est goudronnée. Tout le réseau de desserte au sein du cercle de Koro est constitué de pistes, plus ou moins bonnes et difficilement praticable à la saison des pluies et en arrière saison, d’où la tractation par un âne. mali-Médicaments a expérimenté le chariot 4 roues et deux roues, ce dernier, bien de moindre volume stocké est désormais privilégié car très maniable.

Mali-médicaments contribue, pas à pas dans le cercle de Koro à offrir à la population la possibilité d’un Service Public d’Assainissement Non Collectif adapté aux besoins exprimés, aux contraintes du terrain.

——> Retour rubrique sommaire « Assainissement » —–>

—————> Retour « Page d’Accueil » ——————-——>

Adhésion

Faire un don défiscalisé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.