Domaine sanitaire, Mali-Médicaments s’implique aussi au niveau des écoles: formation de personnels, soins de premières nécessités.

Au cours de l’année 2014, pour répondre aux sollicitations locales, Mali-Médicaments avait décidé de doter les 8 écoles de la commune de Pel-Maoudé de « boites à pharmacie« . En fait, il s’agit de médicaments de première urgence, permettant d’administrer les soins afin d’éviter les infections, d’enrayer les septicémies, les diarrhées,… et de petits matériels de soins pour traiter les blessures.

Puis en 2015, à leurs demandes, trois écoles franco-arabes de la même commune ont été dotées elles aussi des ‘boites de premiers soins’.

remise medoc nov 2015 - Copie

En effet, des villages sont éloignés du bourg de Pel-Maoudé où se trouve le dispensaire de la paroisse de Pel et le dispensaire d’état, CESCOM, ouvert en 2016. Par ailleurs, certains parents estiment qu’il n’est pas nécessaire d’envoyer leurs enfants au centre de soins alors qu’ils en auraient besoin. En dotant les écoles de médicaments à large spectre, nous espérions tous que les problèmes de santé soient  ainsi traités de manière plus rapide et plus systématique. Les enseignants espéraient quant à eux une fréquentation plus importante et une meilleure assiduité de la part des écoliers. L’analyse des données sur la période 2014 – 2018 permettent désormais de l’affirmer. C’est un succès et une véritable attente de la population.

Cependant, un médicament quel qu’il soit doit être administré avec un minimum de connaissances. Avec notre correspondant local, Robert Ansama TOGO, nous avons organisé le 27 décembre 2014 une session de formation  à destination des directeurs d’école et des responsables des comité de gestion des écoles (COGES) avec le concours de l’infirmier du dispensaire de Pel-Maoudé et comme formateur le pharmacien de KORO.

En janvier 2018, la 4 ème session de formation a été dispensée par le médecin du CESCOM d’état de Pel-Maoudé: une formation de qualité et toujours très appréciée: 18 écoles concernées, 12 de celles-ci ont des latrines opérationnelles financées par Mali-Médicaments et construites par GHANA, notre chef maçon. A l’issue de cette formation, le nécessaire de soins de première urgence, les médicaments de base ont été remis, lot plus conséquent que d’habitude, du fait d’un achat auprès de la pharmacie d’un hôpital de Bamako. De plus, au moins un ballon de football, don de l’INF (Institut de formation de Football à Clairefontaine) a été remis à chaque directeur d’école, la santé c’est aussi le sport !!!!

  

 

Le Maire de Pel-Maoudé, le Médecin Chef remettant les médicaments et les pansements à un Directeur d’école.

⇒⇒⇒ Compléments – Archives:

Continuer la lecture de « Domaine sanitaire, Mali-Médicaments s’implique aussi au niveau des écoles: formation de personnels, soins de premières nécessités. »

Prix de la Charte pour la qualité des projets de Coopération Internationale, nous avons candidaté!

♣ Prix de la Charte yvelinoise: de quoi il s’agit ? 

C’est la troisième édition du Prix de la Charte, organisée par le Conseil Général de Yvelines, direction Solidarité Internationale. Après « Energies solidaires » en 2012, et « Kounda 78 » en 2013, qui sera l’acteur yvelinois récompensé pour la qualité exemplaire de son projet ?

Les candidatures étaient à déposer à la Mission coopération internationale avant le 19 mai, les candidats éligibles étaient invités à défendre leur projet devant le Jury le 23 juin 2014. Les Prix seront remis en clôture des 6e Assises « Yvelines, partenaires du développement » le 11 octobre : Premier Prix de 3 000€, Prix spécial du Jury de 2 000€.

⇒ ⇒ Voir le règlement et le formulaire de candidature.

⇒⇒ Plaquette CG_Prix2014

 

♣ Pourquoi Mali-Médicaments a postulé?

 Pour une nouvelle période triennale, 2013 à 2015, Mali-Médicament a signé avec le Président du Conseil Général des Yvelines une nouvelle convention de partenariat afin de réaliser trois puits et trois installations de latrines « filles-garçons » séparées sur trois écoles. Dans les clauses de la dite convention, nous devions expliquer en quoi nous respections leur Charte de qualité des projets. Les onze principes exigés étant amplement respectés, tant dans nos orientations que dans la mise en œuvre, nous avons fait acte de candidature.

⇒⇒ extrait de la convention triennale 2013-2015: argumentaire Charte yvelinoise

⇒⇒ Formulaire complété Prix-de-la-Charte2014 : acte de candidature

 

♣ Mali-Médicaments sélectionné et invité à présenter son projet à l’oral:

Au regard du projet, 

  • « De l’eau de qualité et des latrines pour de meilleures conditions sanitaires »

de son côté exemplaire, nous sommes éligible!!!

⇒⇒lettre signifiant notre éligibilité de la part du Conseil Général

 

♣ Mali-Médicaments se mobilise, préparation de l’oral:

Préparation d’un argumentaire, élaboration d’un PowerPoint d’accompagnement à la prestation orale, recueil des avis et suggestions des adhérents au cours d’une réunion chez notre Présidente d’honneur, calage et mise au point de l’intervention de nos deux représentants, le Vice-Président, Dominique V. et de la secrétaire adjointe, Catherine D. ont mobilisé beaucoup d’énergie, de temps mais sources  aussi de beaucoup de satisfaction, de nombreux témoignages de soutien et même de la création d’un poème!

Un grand élan et en soi déjà une grande satisfaction! et ce quelle que soit le résultat final.

⇒⇒ PowerPoint de présentation Prix de la charte

⇒⇒ Argumentaire, trame de l’intervention orale

Mise en avant de notre longévité, de notre savoir-faire, de notre faculté d’adaptation et de notre réactivité aux demandes et aux contraintes locales voire aux modifications de législation, de notre rigueur et surtout toute somme collectée est investie de concert, de manière durable au profit de nos amis maliens!

 

♣ Résultat:

  » …….Au nom du Jury, je tiens à vous remercier pour le soin apporté à votre présentation et je souhaite saluer à travers vous tous les acteurs associés à votre projet pour leur engagement à le conduire en respectant les plus hautes exigences de qualité.

Malgré toutes les qualités relevées à votre projet, je suis cependant au regret de vous informer que votre candidature n’a as été retenue, cette année, par le jury… »

Lettre du Président du jury

 

♣ Le mot du Président de Mali-Médicaments:

« Déçu mais très fier de notre mobilisation, du travail collectif une fois de plus accompli, de la reconnaissance affichée par le Conseil Général, d’autant plus que par ailleurs, pour la quatrième année consécutive, le service Solidarité Internationale nous a demandé notre participation à un atelier ayant  justement pour thème « l’eau et l’assainissement » et ce pour la tenue des 6ème ASSISES de la Solidarité le 11 octobre 2014 à Chatou. »

 

 

 

MALI-Médicaments en ‘Poème’

Ce poème a été écrit par un de nos adhérents, Alain DURAND, à l’occasion de la préparation de l’oral du « Prix de la Charte » organisé par le Conseil Général des Yvelines en juin 2014. Il résume en vers, l’histoire de notre association, ses orientations, ses réalisations.

 

              ♥♥♥ MALI Médicaments ♥♥♥

 

Parce que le grand mil pousse à cet endroit

Le clan avait choisi de s’établir là.

La région était sèche et les gens assoiffés.

La première goutte d’eau était bien éloignée.

Assez loin du village, et plus bas dans la plaine,

Là où seul un sentier caillouteux nous emmène,

Un puits était creusé dans une dépression,

Une sorte de trou à même le limon.

On y puisait une eau brunâtre et doucereuse

 Agréable au goût mais assez dangereuse.

 Après bien des palabres, après bien des discordes,

Ecrasées par le seau, le soleil et la corde

Les femmes reprenaient le chemin du retour

Avec l’eau sur la tête, en chantant tour à tour.

 A la saison des pluies, au sortir du village,

Des mares se formaient qui servaient de pacages.

Le puits était si loin, et le chemin si long

Le courage manquait, le ciel était de plomb,

Bêtes et gens venaient dans ces creux opportuns

Y étancher leur soif d’un liquide incertain.

Ainsi la bilharziose, les fièvres et le palud

Frappaient les villageois et ceux qui avaient bu.

Le docteur TRAORE soignait comme il pouvait

Ces affections chroniques revenant chaque année.

 Mieux vaudrait disposer d’une eau de qualité

Assez près du village pour y concurrencer

Les eaux des marigots qui font tant de ravage

Sur la population qui en fait son breuvage.

On pourrait édifier sur un terrain public

 Un puits bien maçonné en un lieu stratégique

Où le sourcier du coin soupçonnerait de l’eau.

Il serait protégé au centre d’un enclos

Des bêtes qui divaguent et pissent un peu partout.

Il serait assez large et au-dessus du trou

Une vaste potence avec des poulies

Permettrait à chacun de tirer l’eau du puits.

Reste à trouver les fonds pour payer le travail

Des mineurs, des maçons et de leur attirail,

Des briques et du ciment, des cordes et des planches,

 Pour que l’ouvrage soit suffisamment étanche.

 Déjà l’association MALI-Médicaments

Envoyait par la poste seringues et pansements

Pilules, comprimés et depuis quelques années

Fournissait la paroisse de PEL MAOUDE.

 La construction des puits apparut clairement

Comme le complément à tous ces traitements

En cherchant à traiter le mal à la racine.

En traitant l’eau d’abord plus de pénicilline.

Le regard visionnaire du docteur TRAORE

Emporta l’adhésion et fit collaborer

Toute l’association à ce nouveau défi.

 Ainsi l’association allait construire des puits.

Deux ou trois chaque année suivant les circonstances,

Un peu plus quelquefois avec un peu de chance.

 Notre représentant sur place au village

Est encore aujourd’hui un homme droit et sage.              

Il a su gagner de chacun la confiance

Et gère les chantiers avec compétence.

Il y a six ans déjà que le législateur,

 Prenant prétexte de quelques malfaiteurs,

A choisi d’interdire que les médicaments

Soient transmis en Afrique, même encore efficients.

Ainsi donc la paroisse de PEL MAOUDE

De cette décision a dû en faire les frais.

 Plus de médicaments, rien que des virements

Afin de permettre à notre correspondant

D’acquérir sur place ce dont il a besoin.

 Après les médecines et les actions de soins

Accompagnant les puits, ou bien les complétant,

Et pour la protection de l’environnement

L’association a fait, en bordure des écoles,

Construire des latrines d’une profondeur folle

Pour que leur vidange ne soit pas chaque année.

 Ces édifices sont tellement appréciés

 Que les remerciements affluent et les demandes aussi.

L’OMS conseillait cette prophylaxie.

Dusse la santé locale en tirer bénéfice,

MALI-médicament aurait fait son office.

 

Alain DURAND pour Mali-Médicaments, juin 2014

Alain accompagné au balafon par Dominique lors d’une des soirées pour nos 40 ans

    « A tout moment »

⇒ ⇒ ⇒ Vous souhaitez d’autres informations, des compléments ou approfondir un sujet particulier concernant l’Association elle même, nous vous conseillons les articles suivants ou consulter la rubrique « A propos de l’association« :

◊ Pourquoi cette dénomination? Pourquoi la conserver?

Bienvenue sur le site de l’association Mali-médicaments

Plaquette, Logo,…, Bulletin d’adhésion, Bon de Solidarité,…, Cartes,…

Un message de Maurice Dugay, un des fondateurs de l’association

 

Témoignages directs des dispensaires que nous aidons financièrement, de leurs actions sanitaires.

Réception des médicaments achetés avec l’aide annuelle accordée par Mali-Médicaments en 2018 au CESCOM d’état à Pel-Maoudé

♦♦♦ En 2018, nous avons aidé les 2 CESCOM de PEL-MAOUDé, celui de la mission catholique et celui d’état, le CESCOM de DOUKOUTOUNé II, le CESCOM de TINSOGOU, commune de DOUKOUROUNé I et le CESCOM de GUINOLO, commune de DOUKOUTOUNé I.  ♦♦♦

→→→ Demande officielle d’aide formulée par TINSOGOU

→→→Demande officielle formulée par GUINAOLO

→→→ Secteur géographique couvert par le CESCOM de GUINAOLO

⇒ Depuis plus de 30 ans, nous nous impliquons dans le fonctionnement du dispensaire de la Paroisse de Pel-Maoudé par l’envoi de colis de médicaments et ce tant que la législation le permettait (cf. L 422-2), dorénavant par l’envoi de colis de petits matériels hospitaliers ou d’aides financière deux fois par an pour l’achat de médicaments en faveur des plus démunis.

P1000973 - CopieP1000980 - Copie

  Remerciements du Père David en charge du dispensaire de Pel-Maoudé pour 2014

Remerciements de l’Abbé Dieudonné SOMBORO juillet 2015

P1000981 - CopieP1000982 - Copie

Une nouveauté en 2015, un dispensaire d’Etat a ouvert ses portes en juin. Le personnel a pris ses fonctions et conformément à la Loi en vigueur au Mali, la gestion est confiée à la commune au titre des compétences transférées en ce domaine. L’association a décidé d’aider aussi cette nouvelle unité de soins au même titre que le dispensaire de la Paroisse, ainsi un premier virement a été effectué en leur faveur début juin afin que celui-ci puisse se doter de médicaments leur faisant défaut.

Remerciements du Docteur en charge de cette structure Continuer la lecture de « Témoignages directs des dispensaires que nous aidons financièrement, de leurs actions sanitaires. »