Ensemble pour une même cause, Les Troubadères, Mosaïque et Mali-Médicaments, le 19 novembre

affiche-mosaique-avec-fond

  ♥♥♥   Une grande réussite !!!      ♥♥♥       Un grand succès ♥♥♥

Détails de la manifestation organisée conjointement par « Mosaïque », « Troubadères » et « Mali-Médicaments » à l’occasion de l’anniversaire de nos 40 ans d’existence: cette journée était par ailleurs référencée dans le cadre de la Semaine Internationale de Solidarité, SSI, et comme journée d’animation du territoire yvelinois au titre de la convention passée avec le groupement d’Intérèt Public Y-CID, Yvelines Coopération Internationale et Développement.

ssi-site                                    y-cid-site-logo

 Salle de la Mare au loup 78610 LE PERRAY en Yvelines

Exposition : samedi 19 novembre à partir de 14h00

♣ Exposition photos: prises de vue de Mali-Médicaments illustrant la vie rurale en milieu subsaharien, zone rurale du pays dogon au Mali : la vie de tous les jours, l’école, les réalisations de l’association contribuant à l’amélioration des conditions de vie de la population, de l’hygiène sanitaire (puits, latrines,…).

p1020379

p1020383-copie  p1020384-copie

« Une excellente journée, du public, une très bonne ambiance, des personnes curieuses et à l’écoute des problématiques que nous essayons de résoudre avec le concours de nos amis maliens et ce pour eux. »

Photos puits de BIRGA DOGON, réalisation fin 2015

sam_0147-birga-copie    sam_0153-copie    sam_0159-copie

 

♣ Exposition-vente d’objets d’artisanat dogon

p1020399  p1020380

                     vente-obj

 

Conférence : « L’eau, cette richesse si mal répartie ! si mal partagée ! »       samedi 19 novembre 2016 de 14h00 à 15h00

→ 14h000 : 

♦ Diaporama projeté et commenté par Mali-Médicaments sur cette thématique

autre diaporama présenté par Mali-Médicaments sur ‘la problématique de la ressource en eau en pays dogon’

→14h25 :

Conférence: « la problématique de l’eau, cette richesse si mal répartie !si mal partagée ! »:

Aaccès à cette richesse qu’est l’eau, la différence de consommation au nord par rapport au sud, la qualité de l’eau,….Richesse toujours exploitable ? Inépuisable ? les données locales, la géologie.

Pourquoi notre association finance le creusement de puits à grand diamètre, les maladies hydriques, les conséquences d’une telle politique, l’impact sanitaire local et social,… Comment préserver une eau de qualité ? Les latrines et leurs conséquences au niveau implantation dans les écoles,…,

Notre partenaire : le Groupement d’Intérêt Public Y-CID, Yvelines Coopération Internationale et Développement.

Intervenants : M BEUF Jean Claude, Président de Mali-Médicaments, Alain DURAND, membre de l’association et notre spécialiste en données géologiques.

sans-titre   p1020381

 

p1020382sy-cid

A noter la présence de Monsieur Cédric LE BRIS, directeur d’Y-CID, notre principal partenaire et financeur.

 » Peu de public pour la conférence mais très participatif et intéressé malheureusement dans un temps imparti trop court! Mais celle-ci s’est prolongée dans le hall d’exposition. A partir de ce moment-là, nous avons dû, avec grand plaisir d’ailleurs, répondre à des questionnements multiples ,le flux de personnes très soucieuse de se documenter ne se tarissant pas jusqu’à 18h00. L’exposition photo a été très appréciée, d’autres illustrations ont été fournies sur écran de l’ordinateur, le public était avide de nos témoignages. « 

 « Par ailleurs, les membres des deux groupes vocaux venus effectués une ultime répétition à 15h30 et à 17h00, soit 90 personnes environ en deux vagues, étaient contents de découvrir notre association, nos réalisations, notre approche associative et notre conception de la solidarité internationale. Ils ont appréciés notre lisibilité et de savoir réellement ‘pour qui et pourquoi’ ils allaient chanter. »

« Une très bonne entente, une très bonne ambiance! » ♥    Apéritif, repas partagé avec les choristes,…

p1020385 p1020387

 

  • Concert : samedi 19 novembre 2016 à 20h30

p1020390    p1020391-copie    p1020393-copie

« Le public a répondu aussi présent pour le concert: 233 entrées payantes dont 15 enfants. »♥

Un hommage a été rendu, par le président de Mosaïque, Alain NIVERT, par le Président de Mali-Médicament, Jean Claude BEUF et le vice-président, Dominique VERRIEN,  à Monsieur Pierre LEGAL, vice-président de Mosaïque, décédé la semaine précédente. Très actif au sein de cette chorale et ce pendant 39 ans, il était aussi de tout temps acteur de notre opération ‘brioches’, soit 40 ans. Le concert lui a été dédié. « Merci Pierre pour tout ce que tu as fait ».

hommage

 

  1ère partie: « Très belle prestations assurée par le groupe « Troubadères », plein de vivacité ! Bravo!!! 

p1020395

Entracte:

p1020396-copie       p1020397

p1020400       gateau

2ème partie: « Un très beau répertoire présenté par Mosaïque avec un fil rouge entre les différentes chansons. Là aussi, très belle prestation, le public a  apprécié. Bravo!!! « 

p1020402

p1020403-copie    p1020405    p1020406

Un chant commun:

p1020409

♥♥♥ « Beaucoup d’applaudissements, de rappels,….. ils le méritaient et encore un grand merci à eux pour ce concert à notre profit. » ♥♥♥

p1020411  p1020412

« Et le pot de remerciements, gâteaux ‘maison’ très appréciés,… se terminant tard dans la nuit, en chansons !!!! » 

♥♥♥ « Une collaboration à renouveler. » ♥♥♥

♥ »De plus, une très bonne rentrée financière pour nous :

2 283 € de recettes en billetterie, 197.50 € de vente d’objets d’artisanat et 156.50 € de recettes au bar soit un total de 2 637 € ou l’équivalent de latrines pour une école ( la journée du 19 novembre était la journée mondiale des toilettes) ou ¼ du financement pour un puits moderne à grand diamètre !!!! »

billetterie

♠♣♥♦ Au nom des membres de l’association, de nos amis maliens, un très grand merci à tous d’avoir contribué à cette belle réussite ! Merci à Mosaïque, aux Troubadères, à la mairie du Perray, à Y-CID et aux membres de l’association pour leur implication.

A tout moment, le président, Jean –Claude BEUF  ♠♣♥♦

 

En savoir plus sur « Mosaïque » et les « Troubadères »:

⇒Pour Mosaïque, chanter c’est:

croquis-site

  • faire le choix d’un répertoire varié de chansons françaises qui va de Brel à Léo Ferré en passant par Goldman, Bénabar, Zaz..
  • travailler avec une équipe musicale composée de plusieurs chefs de chœur et d’instrumentistes
  • être plus libre… il n’y a plus de partitions et parfois plus de direction sur scène. Il s’établit ainsi un contact plus direct et plus chaleureux entre le public et les choristes
  • et tant de choses encore….Mosaïque aime s’exporter : tournée au Canada, en Belgique, en Vendée et en Charente sans oublier les concerts pour des grandes causes comme celui donné à l’Unesco au profit des « Restos du Cœur » et bien d’autres encore
  • voyager à travers l’amour et la nostalgie, l’humour et la joie, les rythmes et la poésie

Quelques chiffres – Mosaïque c’est :

– 60 choristes, 3 musiciens, 1 technicien, une équipe pour la chorégraphie/mise en scène, une équipe pour les costumes et accessoires

mosaique-site

Si vous souhaitez les rejoindre ou pour toute information concernant cette association, n’hésitez pas à contacter par téléphone ou courriel :

Alain Nivert : 01.30.41.73.70 / 06.60.30.01.65 alain.nivert@hotmail.fr

 

⇒Le groupe vocal Les Troubadères de Chevreuse (Yvelines), créé en 2003, compte environ  40 choristes, studieux et facétieux, un peu des deux, heureux de chanter et rire ensemble.

Coordonnées pour les joindre: ‘rc.badens@free.fr’

troubaderes-site

 

 

40 ème édition de l’opération « Brioches »

Extrait Newsletter d’Y-CID :

Mali médicaments : 40ème tournée de vente de brioches au profit de la région de Mopti au Mali

Mali Médicaments effectuera sa traditionnelle vente annuelle de brioches à des fins solidaires principalement le samedi 23 et le dimanche 24 septembre 2016. Les bénéfices des ventes serviront à financer des projets de développement sanitaire et d’assainissement (constructions de latrines, creusement de puits,…).

Plus de détails sur la tournée

p1020250-bis p1020252-bis

C’est reparti pour une nouvelle campagne: 7 000 brioches soit 100 plateaux !!!!

p1020254-bis

OPÉRATION BRIOCHES 24 et 25 SEPTEMBRE 2016

« Comme chaque année, nous proposerons à la vente des brioches en faveur de nos amis maliens.

Grâce à vous, nous poursuivons notre aide financière pour l’achat de médicaments au niveau des dispensaires et de deux hôpitaux, à l’intention des personnes les plus démunies, nous envoyons aussi du petit matériel hospitalier et des compléments alimentaires lorsque c’est nécessaire.

Nous finançons le creusement de puits, le dernier en date à Kaminokomolé, et la construction de latrines « filles – garçons » dans les écoles. »

Affiche-2016

♦ Tract 2016

♦ Communique-de-presse

article-les-nouvelles

Annonce-pour-les-liens-fraternels

Comme d’habitude, reconditionnement afin de les vendre par sachet de 3: illustrations de « nos ateliers clandestins »

p1020267-copie p1020268-copie

Une grande mobilisation de nos adhérents, de nos sympathisants habituels, de jeunes bénévoles nouveaux ou  fidèles au rendez-vous:

p1020273-copie

p1020275-copie p1020276-copie p1020277-copie p1020278-copie

 

Merci à tous de votre soutien. A suivre…

 

 

 

Mali-Médicaments a 40 ans ! Les médias – Interview –

P1010606 - Copie

A l’occasion des festivités liées à nos 40 ans, interview d’un des membres fondateurs, le père Maurice DUGAY, du Vice-président, Dominique VERRIEN, du Président, Jean Claude BEUF et de notre correspondant local, Robert Ansama TOGO par l’animateur de Radio Vielle Eglise, RVE 103.6.

♦♦♦ Enregistrement de l’interview en date du 7 avril 2016:

P1010605 - Copie

♣♣♣ divers articles de presse

 

Intervention du correspondant malien à l’école primaire de Sonchamp pour les 40 ans de MALI-MéDICAMENTS

Dans le cadre des festivités à l’occasion des 40 ans de l’association, les élèves de deux classes primaires de l’école  » la Genêtière »de la commune de Sonchamp ont pu bénéficier d’un témoignage direct de la part de notre correspondant local au Mali, Robert Ansama TOGO. La trame de l’intervention était le quotidien d’un jeune de 10 ans à Pel-Maoudé en pays dogon rural au Mali. Mais beaucoup d’autres sujets ont été abordés, les enfants avaient préparé beaucoup de questions. Ils ont été enchantés, passionnés à la grande satisfaction de leurs enseignantes, Anne Laure RESNIER et Catherine JARRI.

SAMSUNG
jeudi 7 avril 2016 – Ecole primaire de Sonchamp

IMG

♥♥♥ Pour remercier Robert de son intervention, les élèves, dès le lendemain, ont apporté à leur enseignante, Anne Laure RESNIER, des cadeaux à destination des enfants maliens: raquettes, ballons de basket, de foot, corde à sauter, des billes, une toupie,… ♥♥♥

♥ Geste très généreux de leur part. Robert était ému, les membres de l’association aussi ! ♥

QUELQUES IMPRESSIONS DES ELEVES recueillies par leur enseignante:

♦ « Ça m’a étonné la profondeur de la nappe phréatique dans les puits. Le nombre d’élèves dans une seule classe et le nombre d’élèves par table aussi.

Les latrines ne sont que deux par école et il peut y avoir jusqu’à 600 élèves. Parfois il n’y a pas l’électricité au Mali et ça m’a choqué. » Thibault

♦ « J’ai bien aimé que Robert soit venu pour nous raconter des choses intéressantes sur le Mali. Les écoles ont dans une classe beaucoup d’élèves et il faut aller chercher l’eau au puits tous les matins. Cela m’a étonné de savoir que des enfants s’inscrivent eux-mêmes à l’école plutôt que d’aider les parents. » Chloé

SAM_0229 - Copie

« J’ai été étonné par la pauvreté de ce pays et les enfants qui essayent d’acheter des ballons pour la cour de récréation. Ils sont plus d’une centaine par classe et seulement que deux toilettes pour les garçons et deux toilettes pour les filles. » Flavien

« J’ai trouvé que Robert Togo était un très gentil monsieur. J’ai beaucoup aimé cette intervention très intéressante car on a appris des choses sur le Mali, sur l’école (exemple : 600 élèves dont 120 par classe) Et ce qui m’a le plus touché c’est l’Association Mali Médicaments car c’est grâce à elle que les femmes n’ont plus besoin de faire des kilomètres et des kilomètres pour aller chercher de l’eau, qu’il y a des dispensaires pour les Maliens malades. Bref ! Ça m’a touchée ! »  Zina

♦ « J’ai bien ressenti que là-bas le monde est beaucoup plus difficile qu’ici. Je vois bien que je ne pourrais pas vivre là-bas même si la vie s’est améliorée. Je me souviendrai toujours qu’il faut énormément de Francs CFA pour faire 1 €. Et je ne t’oublierai pas Robert car j’ai appris des choses qui resteront pour la vie. Merci !  » Raoul

« L’intervention de Robert m’a énormément plue. J’ai trouvé impressionnant le nombre d’élèves par classe et qu’ils soient si sages, ces enfants ! Une chose qui m’a choquée c’est qu’il n’y a pas de toilettes ou latrines dans toutes les écoles. En conclusion, ça m’a vraiment plue et touchée et je ne remercierai jamais assez Robert de m’avoir appris toutes ces choses. »  Louna

SAM_0232 - Copie

« Robert nous a parlé que dans une classe d’école, il y a jusqu’à une centaine d’élèves et qu’il n’y a pas toujours de toilettes. Mais de plus en plus, grâce à Mali Médicaments et grâce à eux, il y a plus de puits et les femmes ont moins de marche à faire pour l’eau. Aussi comment les Maliens recyclent. Par exemple : une tôle de camion pour faire un petit fourneau. Du coup ils m’ont beaucoup étonnée : on devrait essayer de prendre exemple sur eux !  » Sarah

« Jeudi Robert est venu pour parler du Mali. La vie est difficile là-bas. On ne se rend pas compte de la chance qu’on a. On sait qu’il ne faut pas gâcher maintenant. Beaucoup de choses m’ont étonné comme le nombre d’élèves par classe, le nombre d’enfants par famille.Merci Robert de nous avoir appris tout ça ! Bon retour ! «  Lucas

« Jeudi après-midi Robert est venu à l’école. Il venait du Mali. Ce qui m’a touché c’est que les enfants n’avaient pas beaucoup d’affaires d’école. Il y a 120 à 160 enfants dans les classes et j’ai été impressionné car ils récupèrent des matériaux et ils font des objets avec. Ce qui nous a plu avec les garçons c’est qu’au Mali ils font aussi du foot ! Trop cool ! »  Kéliann

SAM_0238 - Copie

« Ce qui m’a touché c’est leur paysage, leur véhicule, leur façon de vivre comparée à nous. » Lorens

« Quand on est en France on n’imagine pas tout ce qui se passe au Mali. Alors au Mali, ils sont plus 800 par école et 120 élèves par classe. Ça m’a vraiment étonné !La plus belle phrase que Robert ait dite c’est quand il a dit « Je ne suis pas vraiment riche mais j’ai une autre richesse : celle du cœur ! » Merci beaucoup Robert ! «  Flavio      

« Pour moi au Mali il n’y avait pas d’électricité donc j’ai été surpris de voir des photos. » Raphaël

« J’ai adoré la présence de Robert qui m’a appris des choses que je n’oublierai pas car quand tu sais que les élèves n’ont que deux toilettes par école et qu’ils sont plus de 100 par classe, tu comprends que nous, on ne devrait pas se plaindre de tout ce qu’on a …J’aimerais bien qu’on puisse travailler sur le Mali. »  Rhiana

♦ « Ça m’a étonné qu’au Mali il n’y ait pas de robinets et qu’il n’y ait que deux sanitaires pour 620 élèves. Merci Robert. » Cédric

« Je ne savais pas du tout qu’il ne pleuvait que 2 mois par an. Ce qui m’a impressionné c’est que dans les écoles il y a 120 élèves en moyenne par classe et je n’imaginais pas du tout comme ça les puits. Je croyais qu’un puits c’était fait avec du bois mais pas un beau puits avec du fer, un seau et du béton comme ça. »   Lucas

SAM_0234 - Copie          P1010648 - Copie

« Jeudi après-midi il y a Robert, un homme du Mali qui est venu nous rendre visite. Moi ce qui m’a choquée c’est quand il nous a dit qu’il ne pourrait pas vivre ici à Sonchamp…. Mais moi quand je serai plus grande, je veux faire comme la maitresse ! Bravo Robert et Mali Médicaments ! Merci ! » Manon

« J’ai trouvé impressionnant que les élèves soient 4 par table et triste que tout le monde n’a pas de quoi s’acheter un stylo ou même un cahier. J’ai apprécié les puits que l’association a faits. Je trouve que pour les latrines c’est bien mais qu’on pourrait en faire de meilleures. Je trouve que le Mali est très ingénieux : les sculptures sont belles ! » Charles

« J’ai trouvé incroyable le nombre d’élèves par classe. Ils sont aussi très souriants. Je ressens à chaque fois qu’il y a des gens qui ont moins de choses que nous dans la vie. Grâce à l’intervention de Robert, nous avons appris plein de choses que nous ne savions même pas. » Eva

♦ « Ça m’a étonné qu’il y ait autant d’élèves par classe : en moyenne ils sont 120 ! Je ne pensais pas que les Maliens étaient aussi pauvres. Quand il n’y a pas de puits dans leur village, les femmes doivent faire des kilomètres …. J’ai adoré ! » Romane

SAM_0223 - Copie

Photos prises par Robert Ansama TOGO en mars 2016 à l’école publique de Pel-Maoudé.