Aide à la gestion de l’hygiène menstruelle

 

ou cet article aurait pu se dénommer:

« Favoriser l’emploi de serviettes hygiéniques lavables »

Ce projet est né d’une rencontre entre un groupe de jeunes filles, particulièrement dynamiques, persuasives, impliquées et se donnant les moyens de mettre en oeuvre leurs convictions et l’idée d’apporter un « Plus sanitaire et de confort » aux jeunes filles du Burkina Faso et les membres de l’association mali-Médicaments, en juin 2017.

  

BELHOUS Inès, Ange Fabiola TCHOUANI, Angie TRAN et leurs amies, Eléonore,.. au sein de l’association EPSA, « Education, Partage, Santé pour l’Avenir du Burkina Faso » ont produit des serviettes hygiéniques lavables. Elles sont allées les porter au Burkina Faso, ont appris aux femmes et aux jeunes filles comment produire celles-ci. Elles ont accompagné cette démarche de recherche d’autonomie  de production, de commercialisation locale d’une campagne de sensibilisation aux règles d’hygiène.

  

L’association mali-Médicaments a repris à son compte le projet, en suivant leurs conseils, tout en l’adaptant aux données locales. La ‘matrone’ de Pel-Maoudé a pu bénéficié cet été de la même formation dispensée par ces jeunes filles au Burkina-Faso, suite à un accord entre nos deux associations. Dès lors, une production est réalisée, notamment avec les matériaux spécifiques que nous leurs faisons parvenir et avec la participation du tailleur local. Les serviettes hygiéniques sont proposées à la vente pour un coût de 15 centimes d’euro. La matrone intervient désormais dans les écoles, les dispensaires à l’aide des documents pédagogiques adaptés par l’association.

 

 

 

 

→→→  Documents pédagogiques adaptés par Mali-Médicaments, source UNICEF

⇒⇒ ⇒L’hygiène menstruelle dans les écoles de deux pays francophones d’Afrique de l’Ouest, source UNICEF

  

 

 

 

 

Domaine sanitaire, Mali-Médicaments s’implique aussi au niveau des écoles: formation de personnels, soins de premières nécessités.

Au cours de l’année 2014, pour répondre aux sollicitations locales, Mali-Médicaments avait décidé de doter les 8 écoles de la commune de Pel-Maoudé de « boites à pharmacie« . En fait, il s’agit de médicaments de première urgence, permettant d’administrer les soins afin d’éviter les infections, d’enrayer les septicémies, les diarrhées,… et de petits matériels de soins pour traiter les blessures.

Puis en 2015, à leurs demandes, trois écoles franco-arabes de la même commune ont été dotées elles aussi des ‘boites à pharmacie’.

remise medoc nov 2015 - Copie

En effet des villages sont éloignés du bourg de Pel-Maoudé où se trouve le dispensaire. Par ailleurs, certains parents estiment qu’il n’est pas nécessaire d’envoyer leurs enfants au centre de soins alors qu’ils en auraient besoin. En dotant les écoles de médicaments à large spectre, nous espérions tous que les problèmes de santé soient  ainsi traités de manière plus rapide et plus systématique. Les enseignants espéraient quant à eux une fréquentation plus importante et une meilleure assiduité de la part des écoliers. L’analyse des données sur la période 2014 – 2018 permettent désormais de l’affirmer.

Cependant, un médicament quel qu’il soit doit être administré avec un minimum de connaissances. Avec notre correspondant local, Robert Ansama TOGO, nous avons organisé le 27 décembre 2014 une session de formation  à destination des directeurs d’école et des responsables des comité de gestion des écoles (COGES) avec le concours de l’infirmier du dispensaire de Pel-Maoudé et comme formateur le pharmacien de KORO.

En janvier 2018, la 4 ème session de formation a été dispensée par le médecin du CESCOM d’état de Pel-Maoudé: une formation de qualité et toujours très appréciée, 18 écoles concernées, 12 de celles-ci ont des latrines opérationnelles financées par Mali-Médicaments et construites par GHANA, notre chef maçon. A l’issue de cette formation, le nécessaire de soins de première urgence, les médicaments de base ont été remis, lot plus conséquent que d’habitude, du fait d’un achat auprès de la pharmacie d’un hôpital de Bamako. De plus, au moins un ballon de football, don de l’INF (Institut de formation de Football à Clairefontaine) a été remis à chaque directeur d’école, la santé c’est aussi le sport !!!!

  

 

⇒⇒⇒ Compléments – Archives:

Continuer la lecture de « Domaine sanitaire, Mali-Médicaments s’implique aussi au niveau des écoles: formation de personnels, soins de premières nécessités. »