Aide alimentaire en 2018

→ Le Contexte :
En 2017, les récoltes de mil, petit mil, fonio, niébé, arachnides ont été catastrophiques.Plusieurs facteurs se sont conjugués: de grosses chaleurs, un volume de précipitations très moyen , autour de 540 mm, et surtout très mal réparties. De grosses pluies en fin de saison ont provoqué des maladies, la pourriture des récoltes ou une moindre conservation.

Par ailleurs l’instabilité politique n’a pas permis de récolter partout, surtout dans la partie située à l’est de Koro. Elle a engendré un afflux de population.La saison 2018 avec ses grosses chaleurs a engendre elle aussi de la sécheresse provoquant notamment une transhumance plus importante de la part des éleveurs Peuls, d’où des tensions inter-ethniques et davantage de population à nourrir.

→ L’aide alimentaire :

Le Maire, Monsieur Robert Ansama TOGO a saisi les autorités compétentes de l’état malien afin d’obtenir une aide pour nourrir la population et faire ‘la soudure’ pour les semences dès le début de la saison des pluies de 2018. Il a obtenu 16 t de céréales.

Par ailleurs, il avait anticipé ce problème dès l’automne 2017 en sensibilisant les membres de l’association afin d’éviter une famine.L’association a débloqué des fonds qui ont permis d’acquérir 4,5 t de nourriture, pour moitié blé et l’autre riz, avant que les cours de ces denrées flambent.

⇒ La distribution en photos:

  

 

La population est très contente de cette opération, elle est reconnaissante au Maire pour son action, sa détermination et son implication et remercie aussi l’association Mali-Médicaments pour sa contribution.

Ci-dessous, dans l’entrepôt, Monsieur Le Maire.

 

 

Bienvenue sur le site de l’association Mali-Médicaments!

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION en bref:

CRÉATION DE L’ASSOCIATION LOI 1901 : MALI-MEDICAMENTS

Par un élan de générosité, des jeunes de 18 à 20 ans se sont mis en route en 1976, ils souhaitaient en ce début de nouveau millénaire transmettre ce même élan aux jeunes d’aujourd’hui.

Pour un grand nombre d’entre eux, jeunes comme fondateurs, toujours présents et actifs 41 ans après!

⇒⇒⇒ En 2017, Mali-Médicaments est reconnu association d’Intérêt Général.

Continuer la lecture de « Bienvenue sur le site de l’association Mali-Médicaments! »

Journée événementielle du 3 février 2018: Mali-Médicaments luttent contre les maladie hydriques »

Journée événementielle : « Lutte contre les maladies hydriques en pays Dogon », Samedi 3 février 2018, au Nickel Odéon à Rambouillet

 Cette journée était référencée comme « Journée d’animation du territoire yvelinois », au titre de la convention de partenariat passée avec le groupement d’Intérêt Public Y-CID, (Yvelines Coopération Internationale et Développement). Le projet consistait en la réalisation de deux puits, Peloudouro et Samani-dogon, d’un ouvrage d’assainissement permettant la lutte contre les maladies hydriques à Timessogou, de latrines dans trois écoles, de formation au bon emploi de l’eau, aux règles d’hygiène, le tout au Mali, dans la région rurale Dogon.

Elle est le fruit aussi du partenariat avec la ville de Rambouillet et la chorale « Les chœurs de la Pléiade » qui ont chanté au profit de notre association, Mali-Médicaments.

⇒ Affiche de la manifestation:

Continuer la lecture de « Journée événementielle du 3 février 2018: Mali-Médicaments luttent contre les maladie hydriques » »

Aide à la gestion de l’hygiène menstruelle

 

ou cet article aurait pu se dénommer:

« Favoriser l’emploi de serviettes hygiéniques lavables »

Ce projet est né d’une rencontre entre un groupe de jeunes filles, particulièrement dynamiques, persuasives, impliquées et se donnant les moyens de mettre en oeuvre leurs convictions et l’idée d’apporter un « Plus sanitaire et de confort » aux jeunes filles du Burkina Faso et les membres de l’association mali-Médicaments, en juin 2017.

  

BELHOUS Inès, Ange Fabiola TCHOUANI, Angie TRAN et leurs amies, Eléonore,.. au sein de l’association EPSA, « Education, Partage, Santé pour l’Avenir du Burkina Faso » ont produit des serviettes hygiéniques lavables. Elles sont allées les porter au Burkina Faso, ont appris aux femmes et aux jeunes filles comment produire celles-ci. Elles ont accompagné cette démarche de recherche d’autonomie  de production, de commercialisation locale d’une campagne de sensibilisation aux règles d’hygiène.

  

L’association mali-Médicaments a repris à son compte le projet, en suivant leurs conseils, tout en l’adaptant aux données locales. La ‘matrone’ de Pel-Maoudé a pu bénéficié cet été de la même formation dispensée par ces jeunes filles au Burkina-Faso, suite à un accord entre nos deux associations. Dès lors, une production est réalisée, notamment avec les matériaux spécifiques que nous leurs faisons parvenir et avec la participation du tailleur local. Les serviettes hygiéniques sont proposées à la vente pour un coût de 15 centimes d’euro. La matrone intervient désormais dans les écoles, les dispensaires à l’aide des documents pédagogiques adaptés par l’association.

 

 

 

 

→→→  Documents pédagogiques adaptés par Mali-Médicaments, source UNICEF

⇒⇒ ⇒L’hygiène menstruelle dans les écoles de deux pays francophones d’Afrique de l’Ouest, source UNICEF