Reportage à bire Ganran, réhabilitation du puits 2009-2010

Situé à 10 km de PEL, le village de BIRE GANRAN :

Un ancien puits, ensablé, peu de débit, eau polluée. Au fond, nous avons vu nettement un voile de bactéries, de protozoaires, d’amibes…

C’est leur seul point d’eau exploitable pour toute la population et le bétail.

La demande de réhabilitation a été expressément formulée par les habitants, recueillie lors de notre voyage de novembre 2009.

berograran1

La paroi est très altérée, les moellons en brique sont érodés, délités, des biotopes idéaux pour le développement de moisissures, de bactéries, …, nichoirs de chauves souris (nombreuses déjections).

berograran3

Le sourcier, Gahna, responsable aussi du chantier descend au fond du puits. La ‘paille’ de mil est charretée, puis descendue. Elle est amassée et tassée, formant une plate forme de travail, s’élevant à un mètre sous la surface.

La paroi est cassée, les moellons retirés et récupérés.

Le cuvelage commence. Il progressera mètre par mètre.

Deux demi cylindres métalliques servent de coffrage, le ferraillage et l’ancrage a 15 à 20 cm d’épaisseur.

berograran4 berograran5 berograran6

Le béton est fait sur place par les habitants, les moellons récupérés seront incorporés.

Puis, Gahna retire un bon mètre d’épaisseur de paille et l’opération de cuvelage se poursuit en dessous : progression par palier.

berograran7

En 2010, le puits est opérationel, grande joie et soulagement dans le village (plusieurs orthographes possibles).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.